E3 2017 : vive la France et le Japon

E3 2017 : vive la France et le Japon

L’E3 2017 se termine, et les victorieux ne sont pas forcément là où on le croît. En tout cas, le nippon Nintendo et le français Ubisoft sortent du rang.

Electronic Arts

FIFA 18

Commençons avec les classiques, FIFA, le jeu de sport numéro un. Les américains ont beau croire que l’évènement sport le plus regardé dans le monde c’est le Super Bowl, le football est bien le premier sport au monde, et les ventes de FIFA ne font pas démentir cette certitude.

Concernant le jeu vidéo lui-même, bon, comme d’habitude, il est plus beau, Frostbite (le moteur de jeu maison) est génial, pas de grosses nouveautés si ce n’est des ajustements et de nouvelles animations.

Ici la grosse nouveauté c’est la présence du jeu sur Nintendo Switch qui a été confirmée. La console hybride aura bien sa version de FIFA 18, mais allégée. En effet, pas de Frostbite ni de mode aventure. Le reste, Coup d’envoi, Carrière et FUT sont bien de la partie. Notez que cette version utilisera bien les capacités mobile de la Switch, notamment avec la possibilité de jouer à deux avec un Joy-Con chacun. On perd en graphisme ce qu’on gagne en convivialité.

Star Wars Battlefront 2

DICE nous a régalé avec un Star Wars Battlefront premier du nom. Enfin une belle immersion dans la trilogie originale de George Lucas avec quantité de décors, de personnages, d’armes, de vaisseaux et bien d’autres encore. Mais ça ne se jouait qu’en multi, petit problème quand même. Certes, le jeu est marrant (quand on tombe pas sur des gros nerveux), mais une fois arrivé tout en haut, à moins d’être en manque d’amour propre et de se satisfaire de noobs un peu tendres (ou d’être très amoureux de Star Wars), on sait pas quoi faire.

Eh bien, EA nous livre Battlefront 2 qui se déroulera dans les trilogies restantes. On y découvrira donc Dark Maul, Naboo, et tous les personnages Disney. Les vieux crieront au scandale, les plus jeunes ne comprendront pas pourquoi, mais ça promet. Petite anecdote, le mode solo devait être présenté à la conférence Sony, et… non. Mais l’histoire semble se concentrer sur une gradée de l’Empire bien décidé à venger la destruction de l’Étoile de la Mort II, mettant fin à l’épisode VI. Donc, à voir.

A Way Out

C’est sûrement le jeu le plus intéressant de la conférence EA, A Way Out se déroule dans un centre pénitentiaire. Et à deux, vous devrez vous échapper. Et il faut insister sur le fait que vous ne jouerez pas qu’un seul personnage mais bien deux. Vous alternerez selon les situations pour vous sortir de cette cage et même échapper à la police une fois dehors. Le concept est vraiment très alléchant, impatient de pouvoir l’essayer, c’est original et à priori assez riche. Clairement un des coups de coeur de Marcel !

Microsoft

C’est peut-être le parent pauvre de cet E3 2017, Microsoft qu’on attendait au tournant dans sa compétition avec Sony aura un peu déçu lors de cette conférence. La « Scorpio » a bien été dévoilée, mais des questions demeurent.

Xbox One X

On allait voir ce qu’on allait voir. La console la plus puissante jamais créée. Un monstre, une bête sauvage. It’s amazing. Bref, ça ressemble à une conférence d’Apple, mais c’est bien son concurrent Microsoft qui a présenté une INCROYABLE nouvelle console. La Xbox One X. Elle fait de la « vraie » 4K contrairement à la PS4 Pro qui apparemment fait un bidouillage de trames pour de l’upscale sur les télés UHD… enfin bref, c’est pas pareil.

Alors peut-être que la Xbox One et la PS4 étaient à leur sortie déjà vieilles par rapport aux ordinateurs. Sony en adoptant pas une puce maison mais en allant se servir chez un fondeur s’est retrouvée à proposer les emmerdements d’un PC (ça bug) sans les avantages (Steam !). Microsoft en mettant Windows 10 sur sa console, ben on se dit… Assume, c’est un PC ton truc, donc laisse-nous mettre Steam et compagnie.

D’un autre côté, il y a l’arnaque originelle de la dite 4K. Prenez une télé UHD au pif, vous constaterez que la résolution est de 3840 par 2160 pixels. Les télévisions dites HD ou Full HD offrent du 1920 par 1080 pixels, d’où le 1080p. Donc c’est bien la hauteur qui définit la taille de l’image. DVD c’est du 600p et le « HD Ready » du 720p. Donc de la 4K devrait avoir une hauteur de 4000 pixels et des patates. Oh que non, 2160 pixels. Déjà qu’ils prennent pas la bonne mesure pour parler de 4K qui n’est en fait que de la 2K, en plus ils arrondissent la largeur au supérieur. Une erreur de communication embêtante qui pose la question de l’effective montée en gamme avec les téléviseurs UHD. Et ça marche aussi avec les consoles. Surtout quand elle coûte 499€.

Forza Motosport 7

Bon, forcément quand on tombe sur ce jeu, sûrement un des plus beaux de l’E3 2017, on est tenté de se dire que la Xbox One X fait quand même du bon boulot et que ça vaut le coup. Alors c’est la plateforme technique de Microsoft comme Gran Turismo est celle de Sony, mais comme on va le voir, peu de jeux profitent réellement de la puissance de cette console. Et tant qu’elle ne se vend pas bien, les développeurs ne vont pas forcément investir pour sortir le plus beau jeu possible pour les trois qui ont acheté la console. Et à ce prix là, pas dit qu’elle se vende bien un jour.

Dragon Ball Fighters Z

À la conférence Xbox de l’E3 2017, on a donc eu les beaux jeux comme Forza ou Metro Exodus, mais on a aussi eu la promesse de Minecraft en 4K. Ce jeu est aujourd’hui la propriété de Microsoft, normal qu’ils le mettent sur le line-up de lancement de leur nouvelle console. M’enfin, le jeu cubique en 4K, ça fait un peu rire. Dragon Ball Fighters Z, même si c’est très différent, on se pose également la question de l’utilité de la 4K. Quoiqu’il en soit, ce jeu, sans être un coup de coeur, n’est pas passé inaperçu. Ses graphismes sont exceptionnels car le rendu donne l’impression de jouer l’animé. Limite ils pourraient faire des épisodes de Dragon Ball Z avec ce jeu. C’est très impressionnant et très beau.

Anthem

Malgré la multitude de jeux où la 4K est questionnable, l’E3 2017 nous aura permis de découvrir Anthem. Très difficile à décrire, ça se passe dans le futur, et t’as une armure à la Iron Man qui te permet de voler et tout, ça a l’air bien cool et c’est vraiment magnifique. Mais ce n’est pas une exclusivité. Et c’est là aussi que le bât blesse, Sony a des exclus comme Spider-Man, God of War ou The Last of Us qui peuvent t’inciter à investir dans une PlayStation. C’est pas forcément le cas chez Microsoft, et c’est bien dommage.

Assassin’s Creed Origins

Sûrement un des moments les plus chaud de la conférence Microsoft à l’E3 2017, c’est la première présentation du nouveau Assassin’s Creed. Un petit évènement en soi, car Ubisoft avait une pause l’an dernier sur cette licence qui manquait cruellement de renouvellement. Là on change carrément d’époque avec l’Égypte Antique. Difficile à dire si le gameplay est si différent, mais l’environnement est très intéressant et donne envie et on notera la possibilité de servir d’un aigle domestiqué comme d’un drone dans Watch Dogs 2. Amusant.

Cross-platform et rétrocompatibilité

Peut-être que la survie de Xbox réside dans un système comparable aux Steam Machines. Microsoft a déjà ouvert la voie du cross-platform avec les serveurs de Minecraft communs à tous les supports ou les jeux achetés sur Xbox disponibles sur PC. Mais qu’on nous laisse aussi la possibilité d’installer Steam, Origin et autres sur la Xbox. Là, peut-être que les ventes grimperaient. Un PC de jeu vidéo sûr et fait pour jouer sur la télévision avec une manette, ce serait cool.

Très bonne nouvelle pour les inconditionnels de la marque, il a été annonce lors de cette conférence la rétrocompatibilité avec les jeux Xbox première du nom du la gamme One.

Bethesda

Bon, en gros, ils ont diffusé une vidéo dans une salle. Disons qu’ils ne se sont pas foulés pour cette conférence, mais on y a vu de la qualité et de l’innovation, donc on leur passera ce détail.

Doom VFR et Fallout 4 VR

Alors que la VR est disponible dans les rayons à des prix plus ou moins abordables (voire raisonnables), peu de jeux sont disponibles. Bethesda va palier à ce manque notamment sur les plateformes Oculus et HTC Vive avec deux jeux. Ce sont des redites de jeux existants aménagés pour être jouables avec un casque, un peu comme Resident Evil 5. Ce sont des bons jeux à la base, et la jouabilité offerte par les deux plateformes semble convainquant.

Creation Club

Un point intéressant. Les mods représentent un aspect majeur des joueurs PC. Sur GTA V par exemple, vous pouvez conduire la voiture de Retour vers le futur ou K2000. Bethesda a donc créé une plateforme, le Creation Club, pour les réunir tous et les proposer sur PC et consoles pour Skyrim et Fallout4.

Skyrim sur Switch

Peu de choses à dire si ce n’est que c’est Skyrim, qui faisait déjà partie des premiers jeux indiqués dans le premier teaser de la Nintendo Switch l’automne dernier. La véritable annonce ici, c’est la compatibilité du jeu avec les amiibos. Vous pourrez donc intégrer Link dans Skyrim. C’est plus drôle qu’utile, mais c’est cadeau.

Ubisoft

Si vous vous demandez où était la meilleure conférence pré-E3 2017, c’était made in chez nous ! Ubisoft a clairement proposé un show émouvant, divertissant et riche en annonces trop cool.

Mario + The Lapins Crétins – Kingdom Battle

C’était une rumeur qui s’avère donc être vraie. Il y a bien un jeu mêlant l’univers de Mario avec celui des lapins crétins. Mais pour quoi faire. Un jeu de stratégie au tour par tour. Ça ne plaira pas à tout le monde, mais ça a le mérite d’exister. L’univers est chatoyant, le jeu a l’air plutôt original et le gameplay assez attrayant. À voir donc, mais on peut compter sur Ubisoft pour nous offrir une expérience au moins intéressante. En tout cas, on aura apprécié la passe d’armes loufoques entre Yves Guillemot (patron d’Ubisoft) et Shigeru Miyamoto (grand créateur chez Nintendo).

Skull & Bones

L’air de rien, Ubisoft introduit un genre de Rocket League à la sauce Pirates de Caraïbes. Inspiré de l’expérience d’Assassin’s Creed Black Flag, Ubisoft Shanghai a ainsi créé un jeu multi où l’on pilote des bateaux de pirates dont le but est de couler ceux des concurrents. Attention au kraken !

The Crew 2

Ubisoft l’a annoncé, ils mettront le paquet sur les mondes ouverts et c’est le cas avec cette annonce de l’E3 2017, The Crew 2. C’est donc un jeu de course / exploration où vous pourrez vous déplacer sur roue, sur mer et dans les airs dans une carte immense et riche de choses à découvrir. Le jeu est magnifique et même s’il est difficile de détecter l’utilité qui nous tiendra des heures, on a envie de s’y perdre.

StarLink – Battle for Atlas

Clairement un des coups de coeur de l’E3 2017 ! Pourtant, on aimerait en savoir plus sur ce que c’est exactement, mais d’après les premières infos ce serait un No Man’s Sky soit un jeu d’exploration spatial plus ou moins grand avec une dose de Skylanders. Le premier concept est déjà très excitant surtout quand c’est Ubisoft qui est derrière. Le second bon, on peut être allergique à ce modèle économique, mais là, on peut customiser un petit modèle de navette spatiale connecté à la manette (Switch, PS4, Xbox One) qui devient le vaisseau que l’on pilote dans le jeu. Comme toujours original et intéressant.

Steep – Road to the Olympics

Steep est un jeu développé par Ubisoft Annecy, à la base une proposition de ce studio. Aujourd’hui, ils sortent une version officielle pour les Jeux Olympiques d’hiver, ce qui est quand même une belle reconnaissance. Et c’est là qu’il faut noter la particularité d’Ubisoft. Ils ont quand même tendance à produire de bons jeux, peut-être que c’est lié à la façon dont ils travaillent. Donc on aimerait pas que ça change, suivez mon regard…

Beyond Good and Evil 2

En effet, si Michel Ancel monte sur scène la larme à l’oeil avec le prophétique BGE2, il y a une volonté de distinguer Ubisoft comme un espace de travail qualitatif pour les créateurs. On ne peut que se douter de ce qui arriverait à un jeu comme celui-ci et bien d’autres si Vincent Bolloré parvenait à mettre ses vilaines pattes sur l’éditeur. Quoiqu’il en soit, la lettre d’intention de ce teaser n’est pas tombé dans les mirettes d’un sourd, on attend avec impatience d’en savoir plus.

Sony

Sony qui a eu le malheur de sortir une PlayStation 3 trop chère et sans trop d’exclusivités s’est bien rattrapée. Avec la PlayStation 4 (+ Pro), le nippon a laissé son adversaire américain gagner la guerre de la puissance pour perdre celle du prix. De plus, comme Nintendo, Sony a misé sur ses licences pour fournir à tous les joueurs un argument d’achat.

Uncharted – The Lost Legacy, God of War

Lara Croft s’inspire d’Indiana Jones, Nathan Drake s’inspire de Lara Croft et donc Chloé Frazer s’inspire de… Allez savoir mais la boucle est repartie. C’est une des sagas préférée des joueurs PlayStation qui s’offre un nouvel épisode sans son héros habituel, remplacé au pied levé par une héroïne.

Même chose avec le dieu de la guerre où le teaser nous présente des combats dantesques à mener dans cette bande annonce épique. Clairement, les fans de ces séries risquent de sauter sur les PS4 Pro à la sortie de ces jeux.

Detroit – Become Human

Quantic Dream fait toujours partie des fidèles de Sony et offre à chaque jeu quelque chose de différent. Entre le cinéma et le vidéoludique. Ils ont bien brouillé les frontières notamment avec Beyond: Two Souls avec Elle Paige et Willem Defoe au casting. Ils reviennent avec Detroit – Become Human, qui traite de la révolte des androides qui réclament l’équité avec les humains. Un thème passionnant, et un très beau jeu.

Spider-Man

Le clou du spectacle, c’était évidemment le retour de Spider-Man sur support interactif. Disons qu’il a l’air vraiment très chouette et varié, rappelant ainsi les Batman Arkham, comme on peut le voir dans cette démo entre phases d’observation, d’attaque et des séquences plus scriptées.

Nintendo

On attendait des jeux Switch, et on en a eu avec Bethesda, Microsoft et Ubisoft. Maintenant on espérait quelques annonces côté Nintendo pour assurer la pérennité de sa nouvelle console phare amenée à remplacer toutes les autres.

Yoshi

Yoshi est évidemment une des séries phares de Nintendo, ses jeux de plateforme sont à la fois doux et amusants. Cette nouvelle façon de présenter ses aventures entre 2D et 3D en carton à la Paper Mario, c’est très beau et ça colle parfaitement au personnage. Il sort l’an prochain, vivement !

Metroid

Nintendo prépare donc une nouvelle aventure de Samus Aran, Metroid 4. Bon, on a juste eu un logo, mais rien de moins pour que les fans trépignent d’impatience à l’idée de retrouver leur héroïne. Et je dirais pas non moi-même, impatient d’en savoir plus.

À noter aussi que la 3DS n’est pas morte comme avec ce remake de Metroid 2, Metroid – Samus Return. Il a été annoncé en dehors du Nintendo Direct, mais on le met quand même tant qu’à faire.

Pokémon

Nous avions eu un Pokémon Direct il y a quelques jours nous annonçant un Pokémon Ultra Lune & Soleil sur 3DS et, au comble de la déception, un Pokkén Tournament qui avait pas l’air sexy du tout. Mais bon, c’était tout. Mais qu’on se rassure, la Nintendo Switch est bien la nouvelle maison des Pokémon (donc de tous les jeux mobiles à terme), comme le prouve cette annonce que Game Freak travaille bien sur un vrai RPG Pokémon pour l’an prochain. Un Pokémon avec les graphismes de la Switch, nombreux sont ceux qui attendaient ça !

Super Mario Odyssey

Forcément, celui qu’on attendait tous, à peu près autant que la Scorpio, c’est le retour du plombier italien. Et on ne sera pas déçu. Nintendo nous a offert beaucoup d’images de gameplay dans la ville d’inspiration new-yorkaise ou le désert mexicain. Tout ça a l’air extrêmement varié et assez proche de l’expérience ressentie sur Super Mario 64 et Super Mario Sunshine. On apprécie les usages multiples des chapeaux, notamment celui avec des yeux qui assure le contrôle d’objets ou d’ennemis comme un TYRANNOSAURE (aaaaaaaahhhh), ou la capacité de Mario de devenir un dessin en 2D pour se déplacer dans les murs. Vivement fin octobre !

L’avis de Marcel :
Microsoft n’a pas fait les annonces attendues, pas de jeux décisif justifiant l’achat de la nouvelle Xbox One X, Bethesda est en forme sur la VR, Sony joue tranquille, Ubisoft joue sa survie avec brio, notamment en s’associant avec Nintendo qui remonte la pente comme un chef. Ces deux prochaines années promettent du temps passé devant les écrans.

Site officiel | Retrouvez notre Live Tweet #E32017

2 réactions sur “E3 2017 : vive la France et le Japon”

  1. Pingback: Dunkerque : authenticité contre "patriotisme" – Le Cabanon de Marcel
  2. Trackback: Dunkerque : authenticité contre "patriotisme" – Le Cabanon de Marcel
  3. Pingback: Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle – Le Cabanon de Marcel
  4. Trackback: Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle – Le Cabanon de Marcel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *