Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle est un RPG-Tactique développé pour la Nintendo Switch par Ubisoft avec la bienveillance de Nintendo.

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle

À la suite d’un accident mêlant un casque de fusion et une machine à laver spatio-temporelle, les Lapins Crétins vont se retrouver dans le Royaume Champignon, « crétinisant » tout sur leur passage. Mario, Lapin Peach et Lapin Luigi aidés du robot BEEP-0 vont devoir retrouver le porteur du casque afin que tout rentre dans l’ordre.

Le Cross-Over

Certes l’excuse du cross-over, amenée par une sympathique cinématique, est un poil farfelue. Mais dans les faits, le mélange entre le monde de Mario et celui des Lapins Crétins fonctionne. Graphiquement, ça ne jure pas. On n’est guère surpris de les voir ensemble. L’humour des mammifères aux grandes oreilles est étrangement compatible avec la présence de Mario. Même quand Lapin Peach réalise un selfy toutes les cinq minutes devant le regard atterré de l’ancien plombier italien.

Exploration

L’essentiel de Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle n’est pas aux batailles. Entre deux arènes, vous aurez droit à de l’exploration plus fouillée qu’elle n’en a l’air. Des butins sont cachés un peu partout dans le jeu, que ce soit des « goodies » ou des armes. Ce dernier point est assez important, car si vous voulez augmenter les dégâts que vous infligez avec vos personnages, vous ne devrez pas faire l’impasse sur cette recherche. Sinon, vous ne pourrez pas faire évoluer vos capacités d’attaque.

Ces butins ne sont toujours cachés au bout d’un virage tortueux. En effet, le jeu propose de nombreuses énigmes impliquant des actions comme du poussage de blocs, du déplacement d’objets ou du pressage de boutons. Evidemment, vous n’aurez pas la capacité d’effectuer toutes ces actions au début du jeu. La frustration sera de mise à l’approche de votre premier bloc que vous ne pourrez déplacer.

Enfin, concernant le gameplay de ces phases, il est à noter que vous devrez simplement diriger BEEP-0 suivi automatiquement par votre équipe de combat. Ce n’est pas très intuitif dans un premier temps, mais ça finit par s’arranger.

Combats

Ensuite, il y a les phases de combat à proprement parler « tactiques ».  En gros, vous atterrissez avec votre équipe sur un terrain de jeu clos. Vous disposez de trois membres dont la vedette de Nintendo. De base, votre team est également composée de Lapin Peach et Lapin Luigi. Au fur et à mesure de votre parcours, vous débloquerez d’autres personnages.

En face de vous se trouvent des ennemis aux capacités variées. Dégâts, Points de Vie (PV), distance de tir, nombre de cases de déplacement, guérison, protection, etc… Chacun de vos personnages dispose lui aussi de ses capacités. À chaque tour, les trois joueurs pourront se déplacer, effectuer un tir et utiliser une capacité spéciale. Lapin Peach pourra par exemple soigner les personnes présentes autour d’elle. Le tout se fait en fonction d’un nombre de cases données dépendant des compétences de chacun.

De plus, il y a une part de hasard à chaque tir. Certaines armes disposent d’un effet spécial. Il y a un pourcentage de chance qu’il s’active. Avec l’effet miel, votre ennemi sera incapable de bouger. L’effet glace l’empêchera d’utiliser ses capacités, l’encre d’utiliser ses armes. Ces effets dépendent des armes que vous achèterez.

RPG

À chaque combat gagné, vous récupérez éventuellement des pièces et des orbes. Les premières vous permettent d’acheter les armes trouvées en exploration. Les dernières, réparties équitablement entre chaque personnage, débloquent des améliorations dans les capacités d’attaque, de déplacement, des PV supplémentaires, etc… Il existe un arbre des compétences où vous pouvez effectuer ces améliorations.

L’avis de Marcel : ★★★★★
Présenté à l’E3Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle est une énorme surprise. L’air de rien, Ubisoft a développé un jeu génial taillé pour la Switch. C’est prenant, voire addictif. Le multi qui se joue à deux avec deux personnages chacun allonge encore le plaisir. Les quatre mondes et l’exploration totale devrait vous tenir en haleine plusieurs dizaines d’heures. Que dire ? Peut-être le meilleur jeu Ubisoft depuis longtemps. À noter pour finir qu’il est développé avec Snowdrop Engine le moteur de jeu maison qui a permis de créer The Division. Donc, s’il est déjà adapté à la Switch, ça peut nous promettre de nombreux jeux de l’éditeur français sur la console hybride de Nintendo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *