Alors, que penser du mercato d’hiver de l’OM ?

Alors, que penser du mercato d’hiver de l’OM ?

Le mercato d’hiver vient de fermer ses portes et l’OM du projet McCourt commence déjà à prendre forme. Récapitulatif de toutes les recrues, avec l’avis de Marcel sur chacune d’entre elles.

Avant de se plonger à 100% dans ce mercato d’hiver opéré par l’Olympique de Marseille, il nous paraît important de regarder d’où l’on vient.

Il y a seulement quatre ans, l’OM signait un attaquant de D1 Roumaine de 29 ans, un milieu offensif de L2 de 30 ans et un gardien espoir n’ayant pour l’instant pas montré grand chose. Il est important d’avoir en mémoire ces noms pour mieux considérer le premier mercato de l’ère McCourt/Eyraud.

Morgan Sanson, présent-futur

Premier mouvement et pas des moindres, la venue du jeune prodige montpelliérain Morgan Sanson. A seulement 22 ans, l’ex-international espoir allie technique, vision et volume de jeu supérieurs à la moyenne. Il est là pour compléter le milieu à 3 du 4-3-3 de Rudi Garcia, avec Lopez, Vainqueur et Zambo Anguissa. Comme le minot Lopez, il présente un profil de milieu relayeur capable de vite se projeter vers l’avant, de toujours trouver la bonne passe voire parfois de prendre ses responsabilités au tir. Et comme lui, il représente sûrement le présent et l’avenir de cette équipe phocéenne.

L’avis de Marcel : ★★★★★
Le voir compléter un milieu qu’on a plus vu aussi technique depuis le départ de Lucho fait vraiment du bien. Sans même parler du gros coup réalisé, en acquérant l’un des plus grands espoirs français à son poste, l’OM montre son ambition.

Patrice Evra, le Patron

En passant sous silence l’expert-comptable Diarra et le néo-capitaine Gomis, l’OM manquait de joueurs de caractère, capable de galvaniser une équipe et de jouer les tontons pour un groupe somme toute assez peu expérimenté. Avec Evra, l’équipe olympienne trouve là un champion de 35 berges, passé par Manchester United et la Juve, taulier et titulaire en équipe de France pas plus tard que l’été dernier pour l’Euro 2016. Et puis accessoirement un véritable latéral gauche, qui lui faisait plutôt défaut.

L’avis de Marcel : ★★★☆☆
Tonton Pat va apporter son expérience, sa grinta, ses discours de quasi-capitaine et surtout sa grande connaissance du poste de latéral gauche. Il semble néanmoins assez usé et irrégulier, sur un plan purement sportif il ne donne pas beaucoup de garantie, surtout dans un futur à moyen terme.

Dimitri Payet, strass et roulette

On n’y croyait pas en un seul instant, mais c’est pourtant vrai : l’une des plus belles réussites de l’ère Bielsa retrouve Marseille. Une Premiere League martyrisé, un Euro 2016 réussi et un top 30 ballon d’or plus tard, Payet quitte West Ham United pour faire frissonner tout Marseille. Même s’il a récemment pas mal pêché par son irrégularité, le réunionnais ramène dans ses bagages ses fulgurances balle au pied, ses coup-francs magistraux et cette qualité technique digne des plus grands.

L’avis de Marcel : ★★★★☆
A 29 ans, Dimitri Payet a atteint ce qui semble être le sommet de sa carrière. Dans une équipe médiocre il a souvent surnagé au point de devenir l’un des joueurs frissons de ce championnat anglais. On garde un peu de réticence vis-à-vis du montant déboursé (près de 30 millions) et du manque de garantie sur la régularité de ses performances, mais quel plaisir de revoir cette crête briller au Vélodrome.

Gregory Sertic, l’inattendu

Après un mercato jusque là clinquant et intelligent — avec de l’expérience, de la jeunesse, mais que de la grande qualité et des noms imposants, Rudi Garcia a fait signer le dernier jour le Bordelais Gregory Sertic. Milieu offensif devenu milieu relayeur puis parfois défenseur central, ce joueur de 27 ans bénéficie selon les observateurs girondins (les pauvres) d’une qualité de passe très intéressante pour la L1. Sans être l’assurance tout risque il semble aussi être utile à la récupération, ce qui est quand même mieux pour un joueur à vocation défensive.

L’avis de Marcel : ★★☆☆☆
Une note plus pour la forme que pour le fond, puisque nous n’avons aucune idée du niveau réel du joueur. Néanmoins il semble ressortir qu’il apportera une solution pour améliorer notre défense notamment pour la relance, qui nous fait grandement défaut. A voir si Garcia compte sur lui pour intégrer la défense centrale ou pour suppléer Vainqueur et Zambo au milieu. Qui vivra verra.

Bilan de ce mercato d’hiver

La direction de l’OM a montré en ce mois de janvier qu’il fallait prendre leur projet au sérieux. Avec quatre arrivées pour combler quelques-unes de nos principales lacunes et sensiblement améliorer notre effectif, Eyraud et sa team semblent avoir fait des choix intelligents et agi avec grand professionnalisme. S’il est bien entendu impossible de tirer des conclusions à la simple évocation des noms, on se prend à rêver d’une belle fin de saison (sans se faire d’illusion non plus, une cinquième place semble être accessible) et surtout d’un mercato d’été qui va montrer le nouveau visage de l’Olympique de Marseille. On espère en tout cas un peu plus d’inventivité dans le choix des joueurs ciblés, et une formation au centre du projet.

 

➤ Et vous, vous pensez quoi de ce mercato ?

Laissez-nous un commentaire avec votre avis, ou donnez-le sur les réseaux sociaux en partageant l’article 😉

Une réaction sur “Alors, que penser du mercato d’hiver de l’OM ?”

  1. Pingback: [DOSSIER] Mercato OM 2017-2018 : le bilan – Le Cabanon de Marcel
  2. Trackback: [DOSSIER] Mercato OM 2017-2018 : le bilan – Le Cabanon de Marcel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *