Seuls : la French Touch dans le fantastique

Seuls : la French Touch dans le fantastique

Seuls est l’adaptation d’une BD éponyme franco-belge publiée dans Spirou. C’est un film fantastique où des jeunes se retrouvent seuls en région parisienne, et c’est français, et c’est très bien.

Un film fantastique français

Je n’ai pas lu la BD, je ne pourrais donc parler de la qualité de l’adaptation. Pour le reste, le film est très bien. David Moreau s’est fait connaître pour des films de genre (IlsThe Eye) et la comédie romantique 20 ans d’écart et ça lui aura été utile. Surtout les films d’horreur. Seuls distille une ambiance terrifiante plutôt bien menée et parsemée de moments drôles et tendres. Le film est intriguant et rappelle quelques bons longs-métrages du genre que je ne mentionnerai pas pour ne pas donner d’indices. Du coup, pas sûr que ce film soit recommandé pour les jeunes enfants. Le cinéma français n’est pas coutumier de ce genre de films, mais là c’est bien.

Un film français avec des adolescents

Seuls c’est un peu un Scooby-Doo, les Goonies ou Stranger Things, dans ce que ces oeuvres font avec les jeunes : des films / séries sérieux(ses). On connait l’argument du film pour enfant « ah mais c’est des enfants ils sont cons », ou l’argument Twilight « ah mais c’est pour les ados ils sont cons ». En plus d’être insupportable, il ne vaut rien, et ce film en fait bien la démonstration, un peu comme Hunger Games avant lui. Je ne saurais dire s’il y a un sous-texte très profond, mais c’est dans l’aspect divertissement que le film excelle. Les ambiances sont excellentes, le jeu est globalement bon, notamment la grande meneuse et le petit dernier de la bande. L’histoire avance bien, les péripéties, bref, on s’emmerde pas, on est tendus pendant 90 minutes jusqu’à la révélation finale qui est …

Un film de genre français

Le plus intéressant sur ce film, c’est son existence. Le cinéma français est plutôt réticent aux films de genre, d’action, etc… Bien sûr il y a eu quelques itérations récentes qui n’ont pas forcément très bien marché ou les films de Besson qu’il est de bon ton de vomir avec son 4h. Mais là, il y a la matière à satisfaire – un peu – la critique et surtout le public sans qu’il sente que ça a été écrit sur une boite à pizza. La BD a des suites, le film doit avoir des suites et doit faire des enfants, des cousins. Espérons que le film entraînera une fin définitive de la frilosité du cinéma français vis-à-vis des films de genre. Vivement Valerian.

L’avis de Marcel : ★★★★★
Enfin un vrai bon film fantastique de divertissement en France. En espérant que ça se reproduise !

Site Officiel

Une réaction sur “Seuls : la French Touch dans le fantastique”

  1. RBKING says:

    Film très mal foutu… On se fait chier pendant une heure. Il ne se passe rien , à part des rues vides (qu’on a déjà vues dans dix films, dont « Seuls Two » et « alone » pour ne citer qu’eux). Puis, tout s’accélère dans la dernière demi-heure et devient franchement ridicule. Avec un twist final qu’on a vu dix fois aussi (« Sixième Sens » et « The Orphanage » pour ne citer qu’eux).

    Pour résumer, un manque cruel d’idées et d’imagination. On baille la première heure, on rit de malaise la dernière demi-heure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *